Guinée: des partis politiques engagés aux législatives et référendaire invitent la communauté internationale de respecter le droit et la souveraineté du peuple de Guinée

0
143

Dans une déclaration rendue publique, une vingtaine de partis engagés aux élections législatives et référendaire invite la communauté internationale de respecter le droit et la souveraineté du peuple de Guinée. L’annonce a été faite au cours d’une conférence de presse animée ce lundi 16 mars 2020 à Conakry.

« Nous, les vingt partis politiques engagés aux élections législatives et référendaire, prenons acte du décret du chef de l’Etat fixant la date du 22 mars 2020 comme date ultime pour la tenue effectives des deux scrutins en républiques de Guinée,

Considérant la prise en compte par la CENI des recommandations issus du derniers audit du fichier électorale par les expert de la commission conjointe de la CEDEAO et de l’union africaine ;

Considérant le souci de transparence, de quiétude sociale et de crédibilité du scrutin des partis politiques engagés dans le processus électoral ;

Rappelant les multiples reports entrainant des charges additionnelles supportées par les partis politiques ;

Les partis politiques engagés aux élections législatives et référendaires :

-Exhortent la commission électorale nationales indépendantes (CENI) à prendre toutes les mesures utiles et nécessaires en vu d’assurer un bon déroulement du scrutin sur toute l’étendu du territoire national;

-Invitent les autorités de prendre toutes les mesures nécessaires pour assurer la sécurité du processus, des citoyens, leurs biens et les candidats ;

-Invitent les pays amis et frères, la communauté internationale de respecter le droit et la souveraineté du peuple de Guinée, en s’abstenant de s’immiscer dans la gestion des affaires électorales, dont la résolution des contentieux relève du domaine de la loi électorale et non du politique ;

-invitent l’ensemble de la classe politique guinéenne à faire preuve de responsabilité et de pondération pour la préservation de notre bien commun, la Guinée ;

Nous invitons humblement le président de la république, chef de l’Etat à maintenir la date du 22 mars 2020 , conformément aux dispositions de l’article 124 et suivant du code électorale révisé, adopté, promulgué et publié au journal officiel de la république ».

Barry

Facebook Comments Box

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here