Guinée – Mines : de par les magouilles du ministre des mines, l’Etat guinéen et la Banque centrale risquent gros devant les tribunaux nationaux et internationaux

0
385

Depuis plus d’un an, nous suivons tous les dossiers miniers et l’évolution des choses au niveau du département des mines. Pour y voir clair et net, nous nous sommes plongés dans les méandres sinueux du Département des mines. Le résultat de notre investigation est plutôt scandaleux. C’est surtout le cas d’extorsion infligée à des sociétés minières telle que la GGE qui demande 500 millions GNF au ministre des mines.

En effet, selon nos sources, depuis le mardi 09 janvier 2024, trois (3) sociétés minières évoluant à Siguiri et à Mandiana sont dans le viseur des autorités minières en Guinée.

Dans un courrier, ces trois (3) entreprises minières sont frappées d’interdiction de l’exportation de leur or. Et, cela, en violation des procédures nationales et internationales liées à l’exportation de l’or et d’autres métaux précieux en provenance de la Guinée. Dans les raisons évoquées, ces sociétés sont accusées entre autres d’avoir “ refusé de fournir un certain nombre de documents de contrôle liés à leur vie’’.

Mais, après avoir consulté le document émis par le fameux ministre des Mines demandant à la Banque centrale de bloquer l’exportation des produits de ces sociétés, il ressort clairement que le document remontait depuis 12 décembre 2023, avant même que le ministre ne demande des documents.

Plus loin, le constat révèle que l’entreprise avait déjà répondu aux trois (3) demandes de documents et a reçu des avis de décharge du ministère des Mines et de la Géologie.

A en croire nos sources, la véritable raison pour laquelle le ministre a violé la loi en faisant l’abus d’autorité, l’abus de pouvoir et de fonction se trouve dans une autre lettre déposée auprès du Procureur Général. Il s’agit bien d’une plainte formulée contre l’obscur ministre Moussa Magassouba pour tous ces abus cités plus haut. A cela s’ajoute le cas d’un chèque de 500 millions de francs guinéens de l’entreprise GGE.

Pour ceux qui le connaissent savent que le ministre des mines Moussa Magassouba n’est pas à son premier acharnement contre ces trois (3) sociétés.

En effet, rappelez-vous que lorsque le ministre Moussa s’était rendu à Siguiri un week-end pour, bien que ce fut un dimanche, il ne s’est pas privé de se rendre à l’enceinte de cette société sans en informer les responsables. C’est après cette fameuse visite inopinée que celui qui prend les mines guinéennes pour une priorité privée a, dans l’illégalité la plus totale, demandé la fermeture d’une de ces trois (3) sociétés pour des raisons loin d’être valables.

A suivre !!!

Source : kakandevision.info

 

Facebook Comments Box

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here