Installation des élus locaux : Général Bourema Condé promet dans un bref délai

0
487

Quelques jours après la signature de l’accord pour l’installation des 342  élus locaux suite à l’élection communale qui s’est tenu le mois de février dernier en guinée. Le comité de suivi a tenu ses 25 sessions ce mardi 14 août 2018 au ministère de l’administration de territoire et de la décentralisation.

Dans sa communication, Général Bourema Condé, président du comité de suivi a rappelé que la mission qui les ont été confié par le président de la république de guinée après la proclamation des élections communale du 4 février dernier. Selon lui, il était question de trouver solution à la crise poste électorale, appelait contentieux électoral.

«Aujourd’hui la solution est trouvée et le peuple de guinée doit être fière pour travail gigantesque. Je suis heureux de voir  que les guinéennes trouvent   solution à leur problème.  Cette  vérité  ne vient pas d’un guinéen mais plutôt d’une observatrice bien attitrée » se félicite-t-il.

Ensuite, il  a rappelé que le comité de suivi  a fait le point de la situation ,les acquis ressent ,la loi de la CENI ,l’ouverture des travaux d’audite du fichier électorale, la redynamisation des prescription budgétaires pour les indemnisation , et la requête pour  l’élargissement  des prisonniers.

Parlant de la libéralisation des prisonniers politiques, général Bourema condé précise.  « Quand on s’adresse a la justice on vient en terme de  doléance pas avec les injonctions, la justice est indépendante, mais en terme de doléance, le comité de suivi  s’est toujours adressé au ministre de la justice qui a eu de la bien vaillance chaque fois que les  requête lui sont parvenus » a-t-il déclaré.

Plus loin, il a reconnue  que le comité de suivi a fait un très bon chemin. « J’ai donnée un cri de cœur  dès que j’ai la présidence de ce comité de suivi, je me suis dit que la signature de l’accord est une chose, mais la véritable signature de l’accord c’est le jour où nous mettrons un point final à l’exécution à tous les point de l’accord » indique-t-il.

Pour finir, il a promis d’installer les élus locaux dans un bref délai. « Nous allons très bientôt partir sur le terrain pour  mettre en place les conseils communaux, parce que notre pays a souffert  de l’absence de la communalisation. Quand les élus ne travaillent pas, le développement à la base est absent » conclut-il.

A rappeler que toutes les parties étaient présentes a cette rencontre.

Damounya Camara

Facebook Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here