Lutte contre les violences électorales : la coalition des jeunes leaders de Ratoma pour la paix sensibilise

0
207

Pour promouvoir la paix et la quietude sociale, la coalition des jeunes leaders de Ratoma pour la paix a organisé un grand meeting de sensibilisation à la maison des jeunes de Ratoma. Cette fusion et l’initiative que la coordinatrice Mme Sylla Adama a mis en place, est symbole de la paix et du vivre-ensemble avant, pendant et après les élections. D’où l’engagement à œuvrer et s’employer à cet effet.

Dans son discours de circonstance, Mme Sylla Adama a tenue à rappeler ceci: « avant cet événement nous avons d’abord  eu à travailler sur le terrain. Nous avons fait des sensibilisation de porte à porte dans tous les quartiers de la commune de Ratoma afin de prôner la paix et cohésion sociale entre nous les citoyens de la commune de Ratoma ».

Parlant de cette cérémonie, elle dira ceci:  » Nous avons  organisé cette rencontre pour la paix et la quiétude sociale sur l’axe surtout dans la commune de Ratoma. Donc c’est un plaisir pour moi aujourd’hui de voir ce beau monde qui est là. Tous les  jeunes leaders de l’axe m’ont accompagné dans ce projet . Alors  je suis très contente et je pense que le message  véhiculer ici sont bien tomber dans  les bonnes oreilles », a-t-elle dit.

« L’organisation de ce meeting résulte d’un constat général, du fait que chez nous, les élections, quelle que soit la forme, enregistrent de la violence sous multiples formes, telles que les violences verbales, physiques, psychologiques, structurelles, etc. C’est dans ce cadre et surtout le manque de fair-play démocratique existant, que la coalition des jeunes leaders de Ratoma pour la paix entend conscientiser les jeunes pour prévenir la violence et œuvrer pour des élections apaisées et démocratiques, sachant qu’ils sont la cible des hommes politiques pour la violence en période électorale. (…). La coalition des jeunes leaders de Ratoma pour la paix est résolument engagée à poursuivre ses activités au nom de la paix, de la non-violence avant, pendant et après les élections du 18 octobre prochain », a exprimé Souaréba Diaouné, porte-voix des jeunes.

Parrain et soutien de ces jeunes, Bakary Diaby estime que le message véhiculé depuis le lancement de ce projet, est entendu par les citoyens cibles.

« Ces jeunes ont la volonté qu’il y ait de la paix sur le Littoral et l’Axe. Ils viennent, encore une fois, de démontrer que sans la paix, on ne peut rien faire. Ces jeunes se sont donné la main pour qu’il y ait la paix sur les deux axes. Ils ont mené des campagnes de sensibilisation dans les quartiers, les guéttos, un peu partout. Il faut encourager ces jeunes, parce que, ils ont la confiance qu’il faut la lutte pour qu’il y ait la paix. Quand on est jeune, l’avenir de ce pays nous appartient. Et, sans la paix, on ne peut rien construire. Quand on regarde la Sierra-Leone et le Libéria, on ne souhaite pas que ces mêmes évènements arrivent à notre pays. Je pense qu’à travers ces jeunes, le message est bien passé. Nous allons continuer à sensibiliser et prier pour que les élections qui doivent se tenir dans quelques jours, se passent très bien et qu’après, qu’il ait toujours la paix », a soutenu Bakary Diaby.

Bolokada Sano 

Facebook Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here