Mali : Soumaïla Cissé, chef de l’opposition malienne libéré après plus de six mois de captivité

0
268
élection guinde

Le chef de l’opposition malienne est libre. L’information est confirmée par la présidence malienne.

Il a été libéré après plus de six mois de captivité. L’ancien président de la commission de l’UEMOA avait été kidnappé le 25 mars dans le centre du pays par des hommes armés, en pleine campagne électorale.

Le dernier otage français encore détenue dans le monde, Sophie Pétronin, a également été libérée. Elle avait été enlevée le 24 décembre 2016 par des hommes armés à Gao (nord du Mali), où elle vivait et dirigeait depuis des années une organisation d’aide à l’enfance.

Comment a-t-il été kidnappé ?

Soumaila Cissé et ses accompagnants sont attaqués le 25 mars entre 16h et 17h par des hommes armés qui les ont kidnappés.

A la tête d’une délégation de 16 personnes, il se rendait à Koumaira, dans le Cercle de Niafounké à Tombouctou, région située au centre du Mali.

Les autres membres de la délégation sont libérés quelques jours après, mais lui était encore entre les mains de ses ravisseurs jusqu’à ce jour.

« Son garde du corps a été tué lors de la prise d’otages. Cela témoigne de la violence de l’attaque », expliquera plus tard Demba Traoré, secrétaire à la communication de l’Union pour la république et la démocratie (URD) parti de Soumaila Cissé.

Amadou Kolossi, le maire de Koumaira, la ville où M. Cissé devait présider un meeting a, lui aussi, été kidnappé après Soumaila Cissé. Mais il avait été libéré le 10 mai dernier.

Bbcafrique.com

Facebook Comments Box

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here