Présidentielle 2020 : le CMP2 interpelle les acteurs politiques guinéens

0
175
élection guinde

Préoccupé par la situation socio politique de la guinée, le Club des Métis pour la Prévention des Conflits et le Maintien de la Paix (CMP2) a rendu public ce jeudi 8 octobre 2020 une déclaration à travers une conférence de presse animé ce jeudi 8 octobre 2020.

Dans cette déclaration du CMP2 lu par Mamadou Oury Diallo, il est noté que depuis le lancement officiel de la campagne présidentielle, à mesure que la date du scrutin approche, la tension monte de plus en plus dans les discours politiques, tout comme sur le terrain entre adversaires.

« Comme lors de la présidentielle de 2010, la campagne présidentielle de cette année connait déjà quelques affrontements ci et là, entre militants de bords différents, avec plusieurs dégâts matériels et, malheureusement un cas de mort.  Cette situation est d’autant plus inquiétante que ce sont là, les prémisses de moments d’affrontements violents, si l’on n’y prend garde à ce stade.

Aussi, si des militants à la base se plaisent Aujourd’hui dans la divulgation des propos haineux et belliqueux, c’est clair qu’ils en prennent l’exemple sur leurs leaders, qui ne s’empêchent pas pendant des moments de meeting politiques, pour haranguer leurs foules, de distiller des propos aux relents ethniques, communautaires, claniques et divisionnistes. Des discours tout simplement machiavéliques ».

Poursuivant, il interpelle les acteurs politiques  (mouvance-opposition) inscrits dans la course à la Présidence de la République d’éviter de tenir des discours de nature à braquer les communautés les unes contre les autres.

« Invite les leaders religieux, les coordinations des sages et des acteurs de la société civile à pleinement occuper leur position médiane de sensibilisateurs et d’interpellation face aux multiples formes de dérives d’où qu’elles viennent. Demande aux Ministres de la Sécurité et de la Protection civile, au Ministre de l’Unité Nationale, au Ministre de l’administration du territoire, et au Ministre de la Justice, de s’imposer le principe d’équidistance vis-à-vis des différentes entités politiques engagées en ce moment dans la campagne électorale ».

Dans le même sillage, le Club des Métis pour la Prévention des Conflits et le Maintien de la Paix appelle les représentations diplomatiques et institutions non gouvernementales, à s’impliquer en amont dans la préservation et la mise en garde vis-à-vis de ceux qui tiennent des propos, et posent des actes visant à mettre en péril, la Paix et la Cohésion nationale.

« Le club des Métis pour la prévention des conflits et le Maintien de la Paix, demande à l’ensemble des citoyens guinéens d’ouvrir bien les yeux. De ne jamais faire comme par le passé, en succombant aux discours de division, aux refrains claniques et communautaristes.  De ne pas s’attaquer à ses voisins avec qui vous partager les mêmes réalités depuis des décennies à cause d’une ambiance électorale passagère. Mais de plutôt d’opter pour le fair-play politique en privilégiant le débat des idées à la place de la terreur des coupe-coupe et des fusils » lance-t-il Mamadou Oury Diallo.

Barry

Facebook Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here