Moussa Solano : « le problème qui se pose au Mali peut se poser à n’importe quel pays africain »

0
137

Le 18 Août dernier, la république du Mali a connu un coup de d’Etat militaire qui a conduit la démission du président Ibrahim Boubacar Keita (IBK) au pouvoir. Face à cette situation, l’ancien ministre de la décentralisation guinéenne, Moussa Solano s’est prononcé là-dessus. C’était à l’occasion du lancement de son mouvement ‘’Groupe d’Action pour la Paix et l’Entente’’ (GAPE) ce jeudi 2020 à Conakry.

Selon l’ancien ministre du feu Général Lansana Conté, le problème qui se pose au Mali peut se poser à n’importe quel pays en Afrique.

« Le problème qui se pose au Mali, peut se poser à n’importe quel pays en Afrique. Aujourd’hui, nous sommes dans les pays en voie de développement ou les besoins sont immenses, et les moyens sont limités. Non seulement les moyens sont limités, mais on parle toujours le problème de gouvernance, de corruption. Donc, lorsque ces moyens sont affectés par la question de ce genre, la gouvernance et de l’opposition, il va s’en dire que leur limitation s’agave. Nous devions encore dire qu’au Mali il a été reproché au Chef de l’État, la corruption. Il y a un certain nombre de faits. Donc le peuple s’est désolidarisé de sa gouvernance, maintenant, il s’agit de savoir est-ce que on est d’accord avec ce qui est fait où on n’est pas d’accord avec ce qui est fait ? »

Salifou Bountou Camara

Facebook Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here