Négociation sur 8.000.000 : Aboubacar Soumah menace à nouveau le gouvernement

0
611

Aboubacar Soumah, numéro un des Syndicats Libres des Enseignants Chercheurs de Guinée (SLEG) menace le gouvernement d’aller en grève, si les négociations ne reprennent pas d’ici  le 23 septembre prochaine. Il entend adresser une lettre dans laquelle il  invite tous les enseignants  de ne pas répondre à l’appel de l’ouverture des classes prochaines. Cette déclaration  a été rendu publique ce mardi, au cours d’une Assemblée Générale tenue à  son siège sis à Donka.

Prenant la parole Aboubacar Soumah a demandé d’observer une minute de silence pour les enseignants disparus. Il a ensuite rappelé que depuis la demande du SLECG  au gouvernement de sursoir les négociations suite a l’arrestation d’Amara mansa Doumbouya, l’un de leur aucun rappel n’a été fait par le gouvernement pour la poursuite des négociations.

Poursuivant, il se dit prêt a aller sur la table de négociation afin de trouver une issu favorable, au cas échéant, Aboubacar Soumah propose d’aller en grève et interpelle tous les enseignants  de ne pas aller dans les classes.

Il reste à savoir si l’ouverture des classes aura lieu le 03 octobre prochaine en attendant une suite favorable entre le gouvernement et le SLECG.

kindia camara

Facebook Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here