Passation: Moustapha Naïté passe la main à Mouctar Diallo

0
429

Moustapha Naité, nouveau ministre des Travaux publics, a passé le témoin, mercredi, au ministère de la Jeunesse à Mouctar Diallo, nouveau patron du département. Le ministre sortant a profité de l’évènement pour rappeler les challenges auxquels sera confronté l’entrant.

Après avoir rappelé, comme il est de coutume, les acquis de son passage au ministère de la Jeunesse, entre autres : la consultation nationale de la jeunesse (ayant produit un cahier de doléance des jeunes envers le chef de l’Etat) ; le programme national d’insertion socioéconomique des jeunes ; le projet BOCEJ (booster les compétences pour l’employabilité des jeunes) ; la mise en place du conseil national de la jeunesse, etc. qui ont permis le financement, l’orientation et la mise en place de plusieurs projets en faveur des jeunes entre 2012 et maintenant, le ministre sortant Moustapha Naité a partagé avec celui entrant, Mouctar Diallo, la particularité du ministère de la jeunesse en république de Guinée.

D’abord, la faiblesse des ressources financières

‘‘L’une des difficultés auxquelles nous avons été confrontées et que je ne vous souhaite pas, a été la faiblesse des ressources financières mises à la disposition du département. En effet, le budget du département a été loin des ambitions que nous envisagions tous, des enjeux et des problématiques de jeunesse…’’

Ensuite, la pression de la couche la plus importante en nombre du pays

‘‘M. le ministre (s’adressant à Mouctar Diallo) vous n’êtes pas un novice en matière d’administration, encore moins dans la gouvernance ministérielle. Je n’ai pas de conseils à vous donner. Néanmoins, je voudrais partager mon expérience personnelle et la particularité de ce ministère. Dans la conscience collective de bon nombre de jeunes, vous êtes le ministre qui doit créer de l’emploi pour chaque jeune guinéen, vous êtes celui qui va chercher de l’emploi pour chaque jeune guinéen, vous êtes celui qui va trouver de l’emploi pour chaque jeune guinéen. Surtout que l’emploi est revenu dans ce département… N’hésitez donc pas à faire de la pédagogie pour rappeler aux jeunes la mission du ministère qui est de créer et favoriser les conditions adéquates pour l’épanouissement socio-éducatif de la jeunesse et d’encourager et de soutenir l’insertion socioéconomique des jeunes’’, suggère Moustapha Naité.

Plus d’un Guinéen sur trois est âgé de 18 ans, d’où la complexité et la transversalité des questions de jeunesse. Un défi à relever pour l’homme politique Mouctar Diallo.

Facebook Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here