Post communales à Kindia : Plusieurs blessés dans des affrontement sanglants !

0
525

La ville de Kindia était en ébullition ce Mardi 16 octobre 2018 par rapport à l’installation des conseillers communaux. Selon nos constat fait sur le terrain, c’est un groupe de jeune dans la rue ce matin qui scandait  » A bas le maire élu c’est Abdoulaye Bah qui est maire ! » Tout a commencé très tôt aux quartiers Wondima et Sambaya centre de la ville quand ces jeunes très en colère ont pris la rue empêchant la circulation. Mais sur coup, les forces de l’ordre sont intervenus afin de stopper la manifestation en procédant à des arrestations des jeunes manifestants munis des lances pierres et de machette.

Cette guérilla urbaine des jeunes des quartiers Wondima, Tapioka, Sambaya, Gare, Tafory, Dadia et manquepas a mis toute la ville de Kindia en ébullition pendant toute la journée, des marchés, la préfecture, en passant par la justice et la gendarmerie l’on pouvait constater la colère des jeunes excités qui étaient prêt à en découdre avec les forces de l’ordre. Cette manifestation à paralysée les activités dans la cité des agrumes. Plusieurs boutiques et magasins ont été brûlés et pillés, des mosquées détruites et la route nationale Conakry-Mamou était quasiment bloqué pendant des heures.

Selon un constat fait à l’hôpital régional de Kindia on dénombre 32 personnes blessées par balle de fusil fabrication locale.

Interrogé sur la gravité des blessures Docteur Siradio Diallo, chirurgien à l’hôpital régional répond : « On reçu à travers les urgences 32 cas et on a hospitalisé 6 cas qui étaient grave. Nous avons extrait les balles appelées plomb de fusil traditionnel dans les corps des victimes. Et on précise que se ne sont pas des balles des armes de guerre. Mais il n y a pas eu de mort » précise t-il.

Du coté autorité ; il n’était pas question de s’asseoir. Tout le monde était en mouvement pour calmer les ardeurs des manifestants et au dernière nouvelle, des séries d’effrontément continu dans ces quartiers favorables à l’opposition.

guineenews.org

Facebook Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here