Présidentielle en Équateur: Guillermo Lasso se proclame président élu

0
50

L’ex-banquier de droite Guillermo Lasso devançait le socialiste Andrés Arauz de plus de 9%, à l’issue du second tour de l’élection présidentielle dimanche en Équateur, selon des résultats portant sur plus de la moitié des suffrages dépouillés, selon le Conseil national électoral (CNE).

Le candidat conservateur était à 54,64% des voix contre 45,36% au dauphin de l’ex-président socialiste Rafael Correa (2007-2017), selon ces résultats partiels portant sur 51,34% des bulletins dépouillés.

Quelques heures après ces premiers résultats, l’ex-banquier de droite Guillermo Lasso s’est proclamé dimanche président élu. Il s’est engagé à relever le « défi » de changer le pays, confronté à une sévère crise économique, aggravée par la pandémie de Covid-19.

« Défi »

« Le 24 mai prochain, nous assumerons avec responsabilité le défi de changer le destin de notre patrie et à atteindre pour tous l’Équateur d’opportunités et de prospérité auquel nous aspirons », a déclaré le conservateur, dont la victoire a été reconnue par son rival, le socialiste Andrés Arauz.

Ce dernier a admis, sa défaite au second tour de l’élection présidentielle dimanche en Équateur. « Je le féliciterai pour le triomphe électoral obtenu aujourd’hui et lui démontrerai nos convictions démocratiques », a affirmé le dauphin de l’ex-président Rafael Correa (2007-2017) depuis son siège de campagne à Quito.

17% de votes nuls

Le vote nul était d’environ 17%, selon un calcul de l’AFP, avec 925 141 suffrages. Il avait été promu par le leader indigène de gauche Yaku Pérez, qui avait dénoncé une fraude après être arrivée troisième au premier tour, où le vote nul n’avait atteint que 9,55%. Andrés Arauz était arrivé en tête du scrutin du 7 février avec 32,72% contre 19,74% à Guillermo Lasso. Mais plusieurs sondages les donnaient au coude-à-coude en fin de campagne pour le vote de dimanche.

rfi

Facebook Comments Box

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here