“Tir” sur le véhicule de Cellou : “aucune arme à feu n’a été utilisée”, réagit le Gouvernement

0
499

CONAKRY-Le Gouvernement vient de se prononcer sur l’incident survenu ce mardi 23 octobre 2018 au rond-point Bellevue, au cours duquel le véhicule personnel du Chef de file de l’opposition guinéenne Cellou Dalein Diallo a été touché lorsque les forces de l’ordre dispersaient des manifestants voulant rallier la banlieue. Le leader de l’Union des forces démocratiques de Guinée accuse le président Alpha Condé d’avoir ordonné son assassinat.

Le ministre de la communication Amara Somparé qui a été interrogé cet après-midi par un journaliste d’Africaguinee.com, n’a pas voulu commenter les accusations du chef de file de l’opposition. Il cependant a indiqué qu’aucune arme à feu n’a été utilisée pendant la marche, rappelant que celle-ci était interdite. Selon lui, les forces de sécurité déployées dans la ville étaient armées d’armes complètement conventionnelles.

« Nous ne pouvons que lui (Cellou Dalein, ndlr) laisser l’entière responsabilité de ses propos. Mais ce que nous savons, aucune arme à feu n’a été utilisée pendant la marche, aucun blessé, aucune victime n’est à déplorée. Je pense plutôt que c’est un jet de pierre malheureux qui a atterri sur le véhicule du chef de file de l’opposition. Maintenant si la mobilisation a été timide et que l’opposition cherche à trouver ses arguments pour rassembler ses troupes en vue d’une autre marche, c’est un autre débat », a indiqué le ministre de la communication.

L’opposition est formelle ! Selon elle, Cellou Dalein Diallo a bel et bien échappé à une tentative d’assassinat par balles réelles. Interrogée, un haut responsable de la police a confié que c’est un projectile qui a touché le véhicule du chef de file de l’opposition. « Les photos sont nettes, c’est projectile lancé au beau milieu du pare-brise », a soutenu notre interlocuteur.

Est-ce une balle réelle, un projectile ou grenade lacrymogène qui a touché le véhicule de commandement de Cellou ? Alors que la polémique enfle, le Gouvernement annonce des enquêtes.

africaguinee.com

 

Facebook Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here