Tirs sur le véhicule de Dalein ? Le ministre de la communication dément la version de RFI

0
502

Le compte-rendu du correspondant de RFI ce matin sur l’attaque contre le véhicule du chef de file de l’opposition est contesté par le ministre de la Communication. Intervenant en exclusivité dans l’émission Le Quotidien chez nos confrères de Djigui Fm, le ministre Amara Somparé a parlé de déclarations hasardeuses.

«Nous nous inscrivons complètement en faux contre les allégations qui ont été faites par le correspondant de RFI ce matin. Je ne sais pas de quel expert en armement il fait cas, mais ce qui est sûr, il y a des agents assermentés de l’État. La direction de la police judiciaire est saisie d’une enquête. Le véhicule sera une pièce à conviction, il sera expertisé dans les règles de l’art. En attendant que nous ayons les conclusions de cette enquête, nous ne pouvons nous prononcer sur quoi que ce soit, mais il est extrêmement hasardeux de la part  du correspondant de RFI  de tenir de tels propos»,affirme-t-il.

Pour le ministre Somparé, « il est extrêmement surprenant de considérer que des tirs aient pu provenir des forces de sécurité…». 

Amara Somparé invite l’opposition républicaine à laisser le comité de suivi résoudre des problèmes pour lesquels elle manifeste.

Pour le meurtre du jeune plombier à Cosa, le ministre de l’information et de la communication affirme qu’une enquête a été ouverte pour définir les circonstances dans lesquelles ce jeune a trouvé la mort.

mosaiqueguinee

Facebook Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here