Transport : l’UNTRG et le CCG s’engagent pour une nouvelle aventure

0
465

Pour réduire les difficultés des transporteurs  guinéens, un  protocole d’entente a été signé entre l’union nationale des transporteurs routiers de guinée et  le conseil de chargeur guinéen récemment à Conakry en présence de plusieurs responsables de ces deux institutions. Cette signature s’inscrit dans le cadre de l’organisation qui regroupera plusieurs  pays de la CEDEAO.

Cette rencontre visera de faire la statistique du transport routier de guinée par mois, par trimestre, par semestre et par an. Elle permettra également au conseil de chargeur guinéen à savoir la quantité des produits transportés et de mettre la lettre de voiture en marche, mais surtout d’organiser une formation a l’intention des chauffeurs, des conducteurs, des transporteurs et des agents de la sécurité. En plus, d’organiser une sécurisation des convois  pour mieux structurer  les deux instituions

Selon Alpha Amadou Bah, président de l’union national des  transporteurs routiers de guinée par intérim , la lettre de voiture est un document qui permet a ceux qui contrôle le vehicule au cours de la route de savoir l’immatriculation du vehicule ,le nom du chauffeur ,la quantité de marchandise dans le vehicule d’un point A à un point B.

Parlant la garantie de cette convention, le président par intérim de l’UNTRG a interpelé le gouvernement à l’application de ce protocole d’entente. Dans la même lancé, il a rappelé que tous les protocoles qui ont été signés entre sa formation syndicale et le gouvernement n’ont pas été respecté.

En suite, Mr  Bah a souligné que l’union projette de  construire des hôtels pour les chauffeurs à chaque 250 km pour limiter des accidents. (Au niveau des frontières, nous allons construire des bureaux avec le conseil de chargeur guinéen) promet-il.

En fin, Alpha Amadou Bah a invité tous les membres de l’Union Nationale des Transporteurs Routiers de Guinée (UNTRG) de se donner les mains pour développer leur secteur. « L’union nationale des transporteurs routiers de guinée, c’est pour une famille ni pour une ethnie, c’est pour tout le monde » conclut-il.

Aboubacar Pastoria Camara

 

Facebook Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here