Un jeune activement cherché par les autorités locales de la sous-préfecture de Tamita

0
80

Il s’agit de Salif Sylla, âgé d’une vingtaine qui a été suspecté de brûler une plantation à usage commune dans la sous-préfecture de Tamita située dans la commune urbaine de Baffa. Accusé par certains notables du village d’avoir orchestré cet acte, il fut frappé, bastonné par les jeunes du village puis enfermé.
Interrogé par notre rédaction sur la situation du jeune, le chef eco-garde de Tamita a tout d’abord affirmé que ce jeune homme a été arrêté pour avoir brûlé plusieurs hectares de plantations au mois de mars dernier. Il a été emprisonné, mais par la complicité de certaines personnes en collaboration avec les gardes pénitenciers, il a fui de la prison.
Et d’ajouter: « Nous sommes à sa recherche avec toutes ces complicités, le jour où nous le retrouverons, il subira la vindicte populaire. Parce que chez nous à Tamita, c’est les notables et les villageois qui déciderons le sort d’un criminel comme ce nommé Salif Sylla», a-t-il dit.
De son côté, le sous-préfet Naby Damba nous a confié qu’il a déjà donné un ordre a tous les villageois d’aller lui chercher partout où il se trouve. « Je vous informe que quelqu’un qui va voir Salif Sylla qu’il ramène au village. Il a fui a la police, comme d’habitude on va le bruler devant tous les citoyens du village», a-t-il lancé.
Il rappeler que des émissaires (certains jeunes villageois) sont allés dans les préfectures et dans la capitales Conakry pour mettre main sur le jeune Salif Sylla enfin qu’il subisse leur vindicte populaire, comme ce qui prouve à suffisance que le droit de l’homme et justice ne sont respectés en Guinée.
Nous y reviendrons….

Source: Indexeur

Facebook Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here