Journaliste culturel, animateur de l’émission émulation à la RTG Boulbinet et dicteur général d’une agence de communication, Alseny Listo Camara a reçu une distinction de la part du journal des actes posés, dont l’événement s’est déroulé le 06 décembre 2019 à Conakry.

Après avoir félicité et remercié les organisateurs, il veut aussi à son tour décerner des satisfécits aux personnes, qui ont contribué à sa réussite dans le métier de journaliste à travers une cérémonie. Parmi ces personnes, figure Mohamed Bamba Camara qui selon notre confrère, a été la personne qui lui a aidé à avoir le stage à la radio télévision guinéenne.

En prélude à cette cérémonie qui est prévue le 31 de ce mois dans un réceptif hôtelier de Conakry, Listo a accordé un entretien à notre rédaction pour expliquer la couleur de l’événement.

« C’est un événement de reconnaissance, de joie et de partage. Vous savez le 06 décembre dernier, il y a un journal de la place, le journal des actes posés qui m’a décerné le prix des actes posés par rapport à ma contribution pour l’épanouissement et la promotion de la culture guinéenne à travers les artistes. Vous n’êtes pas sans le savoir que c’est en 2011 que j’ai commencé à animer une émission à la télévision nationale, cette émission animée sur une télévision qui n’était pas vue, mais avec mon engagement, tous les artistes qui sont vedettes de 2019-2020, sont tous passés dans cette émission appelée (Emulation).

Donc le journal des actes posés très vigilent et très reconnaissant par rapport à ce que je fais pour la promotion de la culture guinéenne, m’a décerné ce prix des actes posés. Moi aussi pour ne pas rester comme ça, j’ai dit d’arroser ce prix, d’arroser pourquoi, d’arroser pour une reconnaissance, pour un partage. Ce que j’ai gagné, c’est n’est pas pour moi seul, il y a ma famille, mes connaissances, la RTG, les journalistes, mais surtout la reconnaissance à l’endroit d’une personne qui a eu la confiance à moi et m’a soutenu.

Nous étions tous ensemble dans une même association, appelée l’union de la Basse Cote, il s’agit de Mohamed Bamba Camara, un jour je lui ai dit grand-frère, je veux partir à la RTG pour être stagiaire, directement il a pris ma main sans discussion, et il m’a envoyé là-bas. Donc c’est une reconnaissance à l’égard de cette personne », explique Alseny Listo Camara.

Poursuivant son intervention, notre confrère revient sur les activités qui seront prévues ce jour.

« Ce qui est prévu, c’est traditionnel, comme les autres événements, il y aura le discours de bienvenue de l’agence qui organise, dont je suis le directeur. Après ce discours, il y aura la prestation des artistes traditionnels, qui ont fait la promotion de l’instrument qu’on appelle (Boté). Une manière non seulement de faire leur promotion, mais aussi celle de cet instrument dont son origine vient de ma terre natale, Benna », souligne-t-il.

Concernant l’accès à la salle le jour de la cérémonie, Alseny Listo dit que toutes les mesures sont déjà prises par la structure organisatrice. Sont autorisés à être dans salle, seuls les invités qui sont aujourd’hui en possession de la carte d’invitation.

Ibrahima Sory Kaba

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here