Greve des enseignants : «Notre sort sera ce que nous voudrons qu’il soit’’ » dixit Oumar Tounkara

0
397

Le Syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG) a invité une fois encore les enseignants à resserrer les rangs, à ne pas céder à l’intimidation et la peur. L’adjoint du SLECG Oumar Tounkara reproche également à l’Etat de mener une campagne de déstabilisation pour étouffer la grève en cours.« La grève est une cessation du travail pour réclamer quelque chose à notre employeur qui est l’Etat. La grève doit continuer tant que le général Aboubacar Soumah ne fait une déclaration pour demander aux enseignants d’aller en classe. Si nous perdons ce combat, on va abandonner le SLECG et la lutte syndicale » a déclaré Oumar Tounkara

Il dira ensuite que le moment est grave « ‘’Le moment est grave. C’est notre destin qui est en jeu. Soit nous prenons à bras le corps notre destin, soit nous renonçons, reculons, abdiquons et disons bienvenue à la pauvreté. Notre sort sera ce que nous voudrons qu’il soit’’

Ces derniers temps, le gouvernement guinéen multiplie des menaces à l’endroit des enseignants grévistes. Pour parer à cela,le SLECG lance un appel aux enseignants.

L’heure n’est plus au recul, à la peur et  à l’hésitation’’, ’’ les enseignants qui ont repris le chemin des classes sont des traitres. ‘’En  période de grève, personne ne doit passer même par l’école.

Saliou Dia

Facebook Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here