Guinée: la semaine de l’électricité ouvre ses portes à Conakry

0
222

Pour expliquer les reformes entreprises dans le secteur d’électricité, l’EDG en collaboration avec le ministère de l’énergie a lancé la semaine de l’électricité. La cérémonie de lancement a eu lieu ce mardi 29 juin 2021 à Tombo dans la commune de Kaloum en présence de plusieurs membres du gouvernement.

C’est une initiative qui vise à éduquer et à sensibiliser la population sur la fourniture et la consommation du courant électrique.

Dans son discours d’ouverture, le ministre d’Etat, ministre conseiller à la présidence et président du conseil d’administration de l’EDG, Bah Ousmane a rappelé les enjeux de la semaine de l’électricité.

«Durant cette semaine, chaque acteur prendra part de la gestion et la consommation plus responsable du courant électrique. Il s’agira surtout de réforme à l’extérieur qui vise à former et sensibiliser les citoyens, consommateurs du courant électrique mais aussi à moraliser les clandestins qui interfèrent sur les réseaux électriques sans oublier particulièrement la couche vulnérable, la jeunesse par rapport à leur rôle dans la lutte contre la fraude, la surcharge de transformateurs et de sous-abonnement dans les concessions. Il sera utile d’interpeller tout un chacun à une économie  de l’électricité et  mieux à une consommation plus citoyenne qui favorisera un développement socio-économique de notre pays à travers l’investissement dans le secteur tel que la santé, l’éducation qui sont aussi important que l’électricité », dit-il.

Pour sa part, Madame le ministre de l’énergie, Bountouraby Diattara a decliné les objectifs de cette semaine.  «Comme vous le savez, depuis l’arrivée du président Alpha Condé à la magistrature suprême, il y a beaucoup de réforme qui ont été entreprises dans le secteur de l’électricité. L’objectif était d’améliorer la production, mais aussi d’améliorer le service public afin d’assurer la viabilité du secteur.  C’est une initiative à saluer et à soutenir, parce qu’elle s’inscrit en droite ligne de la politique du gouvernement en matière d’amélioration de la fourniture de l’électricité mais aussi du service public de l’électricité ».

Pour elle, cette semaine permettra à l’EDG de rapprocher à ses clientèles mais aussi d’expliquer ces contraintes et les reformes qu’elle entrain d’entreprendre dans le secteur. «Notre objectif au niveau du gouvernement, c’est d’atteindre la viabilité du secteur notamment, sur le plan financier mais aussi accompagner la société afin qu’elle puisse fournir un service public de qualité en matière d’électricité. Nous savons tous que l’électricité est importante pour le développement d’un pays, sans l’électricité rien ne pourra se faire. Nous continuerons à soutenir la société pour atteindre ses objectifs », a-t-elle ajouté.

De son côté, le directeur général de l’EDG, Bangaly Matty a rappelé le programme de cette semaine.  « En résumé, c’est une semaine constituée des journées portes ouvertes qui nous permet de nous rapprocher d’avantage de nos abonnés pour qu’on ait de discussions franches, des débats francs sur des problématiques de la fourniture d’électricité ».

Selon lui, c’est la première fois  que la Guinée n’a pas connue la période d’étiage.  «Aujourd’hui, la production est au niveau plus que supérieurs. C’est la première année que nous venons de passer en République de Guinée sans grand cris en période d’étiage.  C’est pour deux raisons : premièrement, parce que, la fourniture est au rendez-vous, mais aussi les équipes d’EDG ont ménagé aucun effort pour être au rendez-vous pour les questions de dépannage, pour les questions de préventions de panne de distribution. Si on ne se rapproche pas de la population, elle ne comprenne pas les problématiques qui concernent la distribution.

Pour relever ce défi, le DG demande l’implication de chacun et de tous. « Pour que ça soit un succès, les uns et les autres ont des efforts à faire, c’est d’où l’objectif de cette semaine », précise-t-il.

Aboubacar Pastoria Camara

 

 

Facebook Comments Box

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here