Guinée : le balai citoyen s’insurge contre la justice guinéenne

0
461

Le coordinateur de la cellule balai citoyen, s’insurge contre l’appareil judiciaire guinéen, il l’a fait savoir lors d’une conférence de presse animée ce  jeudi, 19 décembre 2018 à son siège à Coleah dans la commune de Matam.

Selon Sékou koundouno cette revole est survenu  suite au processus que son organisation a enclenché, pour faire la surveillance sur les réseaux sociaux et sur des médias contre des personnes qui incitent à la haine, à la violence et à l’appel aux valeurs régionalistes.

« C’est le cas du procès des communicants de l’UFDG et du RPG au niveau de TPI de Kaloum, qui serait compliqué devant le TPI de Kaloum. Parce qu’il est avec la partie civile » révèle-t-il.

Pour lui, la Cellule Balai Citoyen a la capacité de poursuivre qui, elle veut dans ce pays. « C’est dans ce sens que  le procès des communicants du RPG-Arc-en-ciel et de l’UFDG avait commencé au niveau de TPI de Kaloum » dit-il.

Il a aussi rappelé que la deuxième  audience du procès des communicants du RPG-Arc-en-ciel et de l’UFDG  qu’on appelle les débat de fonds devait se tenir hier mercredi 18 décembre 2018. « Nous étions sur les lieux à 9 heures, accompagnés de nos avocats,  vers 15 heures,  notre avocat s’est rendu compte que le procureur  qui avait le dossier a été changé, le président qui avait le dossier  a été aussi changé.  Le juge nous a  dit qu’il a été instruit de rendre le dossier. Je veux bien que vous analysez la dangerosité de la façon dont l’appareil judiciaire guinéen fonctionne » s’interroge-t-il.

Il a enfin déclaré, qu’il  estime qu’il y a une main noire derrière ce dossier.

Aboubacar Pastoria Camara

 

Facebook Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here