Invité par l’Agent Judiciaire de l’Etat : le DG de l’OGP répond à ses détracteurs

0
208

Récemment, un document circulait sur la toile, invitant le Directeur General de l’Office Guinéen de Publicité (OGP) par l’agent judiciaire de l’Etat. Pour ses détracteurs, Mandian Sidibé est reproché d’un détournement de denier public.

Invité par nos confrères de FIM FM dans l’émission ‘’Mirador’’ de ce mardi 14 juin 2022, le patron de l’OGP explique les raisons de son invitation.

D’entrée, il a regretté du fait que ce document se retrouve à la place publique, dont il pointe du doigt son entourage.  « Je me demande comment une invitation qui est adressée au directeur général peux se retrouver sur les réseaux sociaux, je ne comprends pas, c’est mon entourage. Et ce document n’a rien à avoir avec la CRIEF ni avec un détournement… »

Poursuivant, Mandian Sidibé donne les raisons. « C’est un agent en 2019 qui est tombé malade (au temps de Paul Moussa Diawara, ancien DG de l’OGP) et qui est allé pour des soins en France. Il a bénéficié d’une autorisation d’absence d’un mois. Il est allé au-delà d’un mois. La pathologie pour laquelle il est parti de la Guinée pour la France, il s’est avéré que c’est plus fort que cette pathologie. Donc il fallait continuer les explorations pour trouver d’autres diagnostics qui ont fait que le Monsieur a passé plus d’un an en France. Et donc, de retour en Guinée on lui dit qu’il ne peut plus travailler à l’OGP et il a été licencié pour abandon de poste. Au temps de Capi (ex directeur général de l’OGP) il a demandé à être repris parce qu’il est revenu avec ses documents médicaux, il n’a pas été repris. Il a profité aussi de ma présence pour relancer le dossier ».

Pour finir, l’actuel DG de l’OGP précise. « Si pour Paul Moussa et pour Capi c’étaient des convocations, pour Mandian c’était une invitation parce que cette fois-ci, on a voulu qu’on arrange l’affaire à l’amiable. Et je vous dis que l’agent judiciaire de l’État a le droit parce que l’argent que je gère c’est l’argent de l’État », a-t-il expliqué.

Aboubacar Camara

 

Facebook Comments Box

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here