Chine: 20% des femmes mariées disent regretter leur union

0
57

Selon une étude officielle, 20% des femmes mariées en Chine disent regretter leur union. Ce chiffre n’est pas forcément plus élevé qu’ailleurs, mais il est en forte augmentation. En près d’une décennie, le nombre de Chinoises malheureuses en ménage a plus que doublé.

Elles ont dit « oui » et le regrettent aujourd’hui un peu, beaucoup, voire à la folie. Ces 20% de femmes fatiguées de jouer les épouses et colombines ont été recensées à l’occasion d’une enquête publiée le 21 avril dernier et réalisée en 2020 auprès de 100 000 foyers, par le bureau national des statistiques, la poste chinoise et l’université de Pékin.

Elles étaient 12% en 2017 à regretter leur union, loin devant les hommes. Seulement 7% des maris, en Chine, déclarent être malheureux dans leur couple.

Divorces en hausse

Ce motif d’insatisfaction n’est pas unique à la Chine. En 2018, un tiers des Américaines mariées affirmaient qu’elles ne se laisseraient pas repasser la bague au doigt si c’était à refaire. Mais ce qui frappe ici, c’est l’envolée du rejet. Ces statistiques accompagnent en effet le nombre des divorces en hausse également malgré l’instauration d’une période dite de « refroidissement » de trente jours avant que les couples ne puissent enregistrer leur séparation.

rfi

 

Facebook Comments Box

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here