Conakry : la Journée ville morte de l’UFDG et l’ANAD pas suivi sur l’autoroute Fidèle Castro (constat)

0
155

Ce jeudi 3 décembre 2020, marque la journée ville morte lancée par l’Union des Forces Démocratique de Guinée (UFDG) et l’Alliance Nationale pour l’Alternance Démocratique (ANAD) dans grand Conakry. Mais cet appel n’est pas du suivit par des citoyens sur l’autoroute Fidèle Castro.

Mamadou Bailo Barry commerçant au grand marché d’Enta préfère ouvrir sa boutique que de respecter l’appel des opposants. « J’ai ouvert ma boutique, parce que, ce combat est déjà gagné. Alpha condé ne veut pas quitter au pouvoir. Donc, je préfère qu’on tourne la page de cette élection présidentielle du 18 octobre dernier. Pour moi, je ne vois pas la raison de rester à la maison à cette journée, étant donné que nous avons des familles à nourrir. J’ai l’habitude de respecter l’appel du l’UFDG, mais la journée d’aujourd’hui, je suis obliger d’ouvrir ma boutique », précise-t-il.

A rappeler qu’aux dernières manifestations de l’UFDG, le maire de Matoto, Mamadouba Toss Camara avait menacé de fermer toute boutique et magasin qui suivra les appels de l’opposition.

Barry

Facebook Comments Box

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here